Mini arrow

Lire

découvertes découvertes

2PanHeads

crédits photo : Tanguy Beurdeley

C’est avec une reprise-surprise bien fun du titre phare des années 90 ‘Hollywood’ de Madonna sur la toute nouvelle et deuxième compil d’ « anti-Covid covers » du label solidaire Sick Sad World Music que certain.e.s feront la découverte de 2PanHeads. Ou bien en diggant parmi les pré-sélections des Inouïs du Printemps de Bourges 2021 de l’antenne Lorraine, puisqu’ils sont originaires du Grand Est, de Metz plus précisément.

Qu’ils offrent session « live at home » ou clip déjanté comme ‘Square’, le tout est livré sous forme de punk-acid bien ficelé. Et ça fait du bien aux oreilles et aux yeux d’entendre et de voir 2PanHeads émerger un peu plus de la nouvelle scène alternative française. 

Canton et Rod se sont rencontrés au lycée – époque où ils explorent d’abord le blues plutôt classique, avant d’acheter boites à rythme et y calquer guitares électriques. On sent très vite les influences club et rock : des « musiques pour faire la fête » mais aussi des « musiques pour faire réfléchir » et des sons acid-house de Manchester adorés de Canton. 

En live et sur les disques, les fantômes de Robert Calvert et de Lux Interior, façon ‘Like a bad girl should’ des Cramps, planent au-dessus du chanteur charismatique du duo et sa gouache de comédien, Canton. 2PanHeads se positionne comme un OVNI 2.0 situé à mi-chemin entre les Sleaford Mods, IDLES, Working Men’s Club et Fujiya & Miyagi, et non sans rappeler ce qu’il y a de plus dark-club chez Oktober Lieber, Paranoid London, ou encore La Mverte, Il Est Vilaine et l’ex-Siskid, David Shaw.

Après un 1er EP en 2018, télé-travaillé avant l’heure, entre Paris et Shanghai, les deux fortes têtes sortent un 2ème EP en 2020, dont le nom est inspiré d’un lieu-dit dans les Vosges entre deux tas de maisons : Moscow & Jerusalem

C’est tout naturellement qu’ils ont récemment trouvé leur place chez Coco Machine, petit label indé messin fondé par Romain Muller – artiste lui aussi – qui défriche et développe des projets au « caractère bien trempé ». Pas étonnant de retrouver le duo aux côtés de la clique de Nor Belgraad / High C (a.k.a Clément Arnould, qui n’est autre que leur ingé son). 

À eux seuls, ils illustrent la débrouille hors radar des accompagnements classiques : 2PanHeads aime d’ailleurs parler de la condition sociale de l’artiste. Et ils en savent quelque chose, en cette période difficile où « ils avait trouvé 20 dates, puis un virus », comme ils le déplorent. Dommage collatéral, comme beaucoup d’artistes émergents, la scène d’où ils viennent, ils y reviendront très vite. Après l’annulation de leur tournée française et outre-Manche, c’est sur un premier album, prévu pour l’automne 2021, qu’ils continuent de se façonner. 

La force du projet c’est aussi la maîtrise de l’image, souvent réalisée par MORSE, qu’il s’agisse du V-Jing ou de l’animé-psyché sur le dernier et très planant titre ‘Cockroach’ paru en Février 2021 et récemment partagé dans notre sélection de vidéoclips coups de coeur.

Cynique à souhait, 2PanHeads ne manie pas de langue de bois s’il on en croit le mantra incantatoire de ‘Cloud Control’ paru en 2019 : « Typical music for typical people, radical sound for radical crowd ». Et des punchlines grinçantes jouant sur la sonorité des mots, on en trouve plus d’une dans les textes du duo. Vous savez où vous mettez les pieds et où vous ranger !

Harmony Suard

! EN EXCLU ! Leur dernière live session de ‘Cloud Control‘ à la BAM de Metz :

Plus de titres sur Spotify 

Pour suivre 2PanHeads :

Facebook

Instagram

Youtube

Si vous avez aimé...