Mini arrow

Lire

portraits portraits

CLAES

Crédit photo : Oscar Colombin

Thomas, alias Claes, ce n’est pas un artiste rap « de plus ». Oui, c’est un artiste rap, mais ce serait bien réducteur de s’arrêter là. Claes est plus que ça : il est visionnaire, analyste de son époque, doué avec les mots, avec l’image, son image, avec les instruments, les outils qu’il a à disposition pour produire, raconter, écrire. On perçoit dans tout ce qu’il produit que tout est le fruit d’une réflexion poussée qui ne laisse rien au hasard.

Nourri de chanson française réaliste, Claes nous livre un point de vue singulier et actuel. On avait pu le découvrir en 2020 avec les titres autoproduits ‘Martin Riggs’ et ‘Coin de rue’, puis une parfaite reprise de ‘Toxic’ de Britney Spears en français.

En 2022, il revient avec un premier single ‘Message Vocal’ (issu de son premier EP à paraître début 2023) sorti chez Baboo Music, label basé à Astaffort et co-fondé par Aurélie Cabrel – qui n’est autre que la fille de Francis. 

Sur fond instrumental nostalgique au beat 808 downtempo emprunt à la trap music, le texte est la chronique d’une jeunesse ordinaire, entre vie quotidienne et questions existentielles. Dans le clip qui l’accompagne, Claes apparaît bonnet orange vissé sur la tête, bleu de travail deux pièces, sur le toit d’un immeuble de sa ville, vieux combiné de téléphone à l’oreille. Il semble braver l’ennui et la nostalgie en laissant son monologue doux amer sur une boîte vocale. 

Dans la droite lignée de Lomepal, Kaky, ou encore celui qu’on ne présente plus, Orelsan, Claes c’est un flow qui débite avec cette pointe de nonchalance des mots qui disent un regard sur le monde sans cacher sa sensibilité et son romantisme. Un premier degré assumé pour un rap qui déconstruit cette image du « mâle » systémique pseudo-fort et insensible. Un premier degré au bon sens du terme et complémentaire à ce que Claes produit comme contenu vidéo sur ses réseaux.

Artisan de son marketing, c’est avec beaucoup de second degré cette fois et d’humour façon Bref que Claes donne à voir un artiste complet – auteur-rappeur-musicien, producteur-beatmaker, qui maîtrise à la perfection le storytelling de son projet : ajoutez donc la casquette vidéaste à son palmarès ! 

On y découvre son talent et sa culture : on le voit jouer, improviser, produire, mixer, analyser sa musique. Le tout gonflé de ses nombreuses références à la pop culture : cinéma, séries, internet. Et déconstruire et analyser, encore et toujours. Claes raconte sous forme de making-of comment il en arrive à son œuvre finalisée en utilisant les codes du « Instagram VS reality ». 

Parce qu’en fait, comme sur ses réseaux ou dans ses textes, ça se passe plutôt comme ça dans la vraie vie…

Harmony Suard

Plus de titres sur Spotify

Pour suivre Claes : 

Facebook

Instagram

Si vous avez aimé...