Mini arrow

Lire

découvertes découvertes

Kalika

crédits photo : DR Kalika

Finaliste de la Nouvelle Star en 2016, Mia Rosello aka Kalika a depuis lancé une carrière réglée comme du papier à musique : formation dans de prestigieuses écoles, signature dans un gros label indépendant, tournée de concerts, sortie de premiers singles… À tout juste 21 ans, la jeune femme s’impose doucement mais surement sur la scène pop hexagonale.

Après sa participation à la Nouvelle Star, Kalika alors en classe de Terminale passe son Bac d’abord, puis se lance à corps perdu dans la musique. Passionnée de chant et de composition, elle rejoint la très rock Music Academy International à Nancy et entreprend ensuite une formation jazz à l’ASMM (Américan School of  Modern Music). Un cursus sérieux qui en dit long sur l’ambition de la jeune femme et va vite porter ses fruits. Malgré la crise sanitaire, les choses s’enchaînent en effet rapidement pour la jeune artiste, qui fait un passage chez Wagram, multiplie les premières parties (Zazie, Thérapie Taxi…), chope la Covid-19 (expérience dont elle tirera une chanson poignante), puis signe chez Because Music, label indépendant et de poids. 

Ses singles annoncent d’emblée une pop corrosive. Paroles crues et couplets véhéments enrobés d’une voix de velours, voici la recette de celle qui incarne avec une maturité impressionnante la nouvelle génération féministe. À grand renfort d’humour grinçant, de tacles bien envoyés et d’un sens du rythme efficace, Kalika aborde de front la vie, les relations hommes femmes, le sexisme et en fait des chansons à l’écriture ciselée et percutante. Mention spéciale au titre ‘Chaudasse’, qui s’attaque au slut-shaming de façon jouissive.

À mi-chemin entre Brigitte Fontaine, Catherine Ringer et Thérapie Taxi, Kalika fait de la « chanson française pop trash aux mots tranchants » matinée de punk et d’electro. La chanteuse, qui ne se refuse ni frontière ni influence, excelle aussi dans l’art de la reprise et n’hésite pas à proposer des versions très personnelles de ‘Mon amour, mon ami’ de Marie Laforêt, de ‘Je sais pas danser‘ de Pomme, ou encore de ‘Womanizer‘ de Britney Spears ! Kalika sait enfin s’entourer et invite rien de moins que Dan Lavy (membre The Do) à produire son premier opus. 

Ce tout premier EP, Chaudasse, sortira d’ailleurs très prochainement et risque fort d’être un objet hautement inflammable !

Ève Guiraud

Plus de titres sur Spotify

Pour suivre Kalika :

Facebook

Instagram

Youtube

Si vous avez aimé...