Mini arrow

Lire

découvertes découvertes

November Ultra

crédits photo : Pauline Darley

Après ces jours de Mai qui ont ressemblé en tous points à un mois de Novembre froid et pluvieux, où on ne pouvait que se rouler dans la couette en écoutant une douce mélodie couvrant le bruit de la pluie, on a eu envie de vous parler de November Ultra, une artiste à la voix sublime et au songwriting merveilleux.

Surnommée Nova par ses amis, elle se choisit November Ultra comme nom de scène, en hommage à la première mixtape de Franck Ocean et à son mois de naissance plein d’automne et de nostalgie, et pose ainsi les bases de la poésie qui habite toute son oeuvre et qui injecte des arcs-en ciel dans nos coeurs à coup de vocalises paradisiaques…

Elevée à Boulogne Billancourt (aka Boulbi pour les intimes) dans une famille d’origine espagnole, Nova grandit bercée par les comédies musicales des 60’s que lui fait écouter son papi Ramón : La Mélodie du BonheurWest Side Story ou encore Les Demoiselles de Rochefort marque son enfance et l’incitent à chanter depuis ses 6 ans… Sans pouvoir jamais s’arrêter, quite à s’endormir en chantant. À l’adolescence c’est The Strokes qui viendront hanter ses jours et ses nuits avec une passion dévorante pour Julian Casablancas dont la façon d’écrire et composer seront une de ses influences déterminantes. Cette obsession pour la musique en général la fera passer par 10 ans de conservatoire où son talent indéniable et sa voix chaleureuse ne laissent personne indifférent.

Elle commence son aventure scénique avec le groupe Agua Roja avec qui elle sort en 2015 et 2018 deux EP pop rock doux et mélancoliques très appréciés avant que le trio ne se sépare. S’en suit des collaborations avec des artistes de renom avec qui elle écrit des chansons – Barbara Pravi (‘Pigalle’) ou encore Jaden Smith (oui oui, le fils de Will Smith) qu’elle croise en studio à Paris et qui lui propose d’écrire pour son deuxième album Erys… Rien que ça!

Celle qui aime « composer en 3d » et vise à « écrire des paroles qu’on pourrait se tatouer » sort finalement son premier titre en solo ‘Soft and Tender’ en Novembre 2020 : un trésor bedroom-pop où se mêlent voix en espagnol, anglais et français sur des mélodies aussi douces qu’un petit chaton pelotonné dans une couverture en velours.

Son deuxième single ‘Miel’ sorti en 2021 accentue encore la douceur de son art avec un clip à la fois poétique, touchant et drôle où elle se lie d’amitié avec une grosse abeille marionette. Un clip qui l’a faite sortir de sa zone de confort en jouant la comédie telle une héroïne des comédies 60’s qu’elle aime tant. Un rôle sur mesure dans lequel on la verrait bien évoluer à l’avenir tant sa présence lumineuse crève l’écran.

Et l’avenir d’ailleurs, quel est-il pour November Ultra? Entre secret tapes, EP, single, clip, quelle sera la prochaine pièce de son délicieux puzzle musical ? Ce sera avant tout finir le mix de cet album qu’on attend avec impatience et travailler le live pour nous enchanter sur scène dès l’automne. En parallèle, elle aimerait « sortir des petits goodies, filmer des choses et puis créer de la musique et continuer de s’amuser, tout simplement. »

Le programme parfait qu’on aurait bien envie de copier cet été !

Clotilde Floret

Plus de titres sur Spotify

Pour suivre November Ultra :

Facebook

Instagram

Si vous avez aimé...