Mini arrow

Lire

conversations conversations

Theodora

crédits photo Clément Vayssières

Theodora c’est un univers immersif, à la fois aérien et lascif, mais parfois sombre et énigmatique. C’est une basse catchy qui tape en plein cœur, une voix envoutante et une autodidacte au songwriting hors pair.

Elle a produit ses premières chansons en 2014 dans sa chambre, et depuis elle a fait du chemin, aussi bien dans ses œuvres que sur scène.

L’année 2019 a été riche pour Theodora, et au commencement de cette nouvelle décennie, nous avons souhaité faire un point avec l’artiste, en 20 questions : ses envies, ses idées, ses inspirations et ses ambitions.

20 questions à Theodora pour 2020

1 – Theodora, qui es-tu ?

Une productrice, bassiste et chanteuse parisienne.

2 – Ta musique en 3 mots ?

Electronique, organique, romantique.

3 – Ton année 2019 en 3 évènements marquants ?

J’ai fini mon premier album, vu Venise et me suis mise au sport !

4 – Ton plus beau souvenir de scène ? 

Un concert à Belem au Brésil, dans un festival queer où j’accompagnais Julien Barbagallo à la basse. C’était la première fois que je mettais les pieds en Amérique du sud, il faisait 40 degrés et le public était incroyablement (é)mouvant.

5 – Ta plus belle découverte de l’année ?

Le projet musical Artschool Girlfriend, une musicienne qui vit à Margate et dont la voix me touche particulièrement. 

6  – L’endroit de tes rêves pour faire un concert ?

L’île en Grèce d’où vient ma famille, Kassos.

7 – Ta prochaine collaboration artistique ?

Je vais collaborer avec Vale Poher sur son prochain album.

8 – Et la collaboration artistique dont tu rêverais ?

Collaborer sur un titre avec Robert Alfons de TR/ST !

9 – Un album qui t’a marquée cette année ?

Celui de Weyes Blood, Titanic Rising.

10 – Et la sortie d’album que tu attends impatiemment ?

Celle du prochain album de U.S. Girls, un projet canadien où le message féministe est transcendé par la musique. 

11 – Quelques mots sur ta dernière sortie ?

Le dernier titre que j’ai sorti s’appelle « Go », c’est une sorte d’appel à l’audace, à la fois rythmé et mélodique. 

12 – Quelques mots sur ta prochaine sortie ?

« A Song For Your Night Escapes » : d’un tempo plus lent, mélangeant anglais et français, c’est un peu le slow de mon album a venir. En tout, cas, elle peut se danser comme tel !

13 –  Un titre que tu trouves intemporel ?

« In My Secret Life » de Leonard Cohen

14 –  Un titre « jetable /plaisir coupable » ?

 « Lady Marmelade » de Lil’Kim, Mya, Christina Aguilera & Pink, je l’écoute souvent et revoie aussi régulièrement le clip !

15 – Que vas-tu garder de 2019 ?

2019 a été une bonne année de création, de finition musicale. 

16 – Et une habitude que tu voudrais changer en 2020 ?

En 2020 j’aimerais savoir mieux m’organiser ! 

17 – Tes objectifs artistiques dans l’année à venir ?

Je vais sortir mon premier album en septembre, et d’ici là dévoiler de nouvelles chansons. Je vais aussi pas mal tourner en France et serai à Berlin en août pour le Pop Kultur Festival. 

18 – Où pourra-t-on te croiser dans les prochaines semaines ?

Du côté de mon studio de musique dans le 20ème arrondissement, et sinon au Vauban à Brest le 5 mars, à la Gare de Coustellet le 13 mars et au festival Nouvelles Scènes à Niort le 20 mars. 

19 – Que peut-on te souhaiter pour 2020 ?

Equilibre et épanouissement ! 

20 – Quelque chose à ajouter ?

J’en profite pour partager la lecture qui m’a le plus marquée en ce début d’année 2020 : « Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noire » de Cookie Mueller, une figure underground des années 70-80.

Noémie Lambert

Plus de titres sur Spotify

Pour suivre Theodora :

Facebook

Instagram